J'aimerais savoir ce que devient le contenu des poubelles grises et vertes

Info pratique

Chaque année, chaque habitant de l'agglomération génère en moyenne plus de 350 kg d'ordures ménagères et plus de 500 kg [1] si l'on intègre les déchets liés aux collectivités et aux activités économiques. La quantité de déchets produite par habitant a doublé à travers le monde en plus de 40 ans, ce qui fait que la gestion des déchets est aujourd'hui un enjeu collectif important. [2]

Ce que deviennent ces déchets dépend principalement de la couleur de la poubelle.

Le contenu des poubelles vertes est acheminé au Centre de tri, qui réceptionne le contenu des poubelles vertes et le trie par des moyens automatiques, puis via un tri manuel et un contrôle effectué par 70 ouvriers spécialisés. Le tri ainsi effectué permet de récupérer :

  • les métaux ;
  • le papier ;
  • les cartons ;
  • les bouteilles en plastique ;
  • à partir du mois de mai 2016 l'ensemble des plastiques alimentaires[3].

Le contenu des poubelles grises est trié partiellement pour en extraire les matières organiques (qui seront compostées), puis le reste est brûlé dans un incinérateur à haute température. Les particules contenues dans les fumées et les cendres sont ensuite filtrées et stockées dans des décharges spécialisées, elles sont particulièrement toxiques. Selon une étude réalisée à la demande de la Métro, l'usine d'incinération ne rejetterait pas particulièrement de particules fines, où ne pourrait être tenue pour responsable de la teneur anormalement élevée d'éléments chimiques dans les sols (Cu, Hg, Pb et Zn), et dans les retombées atmosphériques (Cu) observés aux abords de l'usine [4]. On peut regretter l'absence d'une deuxième enquête pour confirmer ces résultats.La vapeur produite par l'incinération alimente le réseau de chauffage urbain et assure le tiers de sa consommation annuelle, soit l'équivalent d'environ 90 000 logements (notamment l'ensemble des locaux du CHU de La Tronche). [5]

Pour plus d'informations sur le traitement des déchets à Grenoble, sachez qu'il est possible de visiter le centre de tri d'Athanor uniquement. Pour connaître les consignes de tri des déchets, vous pouvez vous rendre sur le site web de la Métro.

Pour des informations plus approfondies sur les conséquences sanitaires et environnementales de l'incinération des déchets, nous vous recommandons de contacter l'association Zero Waste France

[1] http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lessentiel/s/dechets-menagers-assimiles.html

[2] metroscope111BD.pdf

[3] Le site est en train de développer une nouvelle chaîne de tri permettant à terme la valorisation de l'ensemble des plastiques domestiques.

[4] Note-de-synthese-2014.pdf

[5] http://infos.grenoble.fr/plu/Sommaire/F/F_5.pdf