Patriacantat vs sorcières grenobloises

Texte
  • Féministes grenobloises
  • 2018-03

Les 13 et 14 mars dernier, des féministes ont appelé à des rassemblements devant les concerts de Bertrand Cantat à la Belle Electrique (Grenoble) pour dénoncer sa présence indécente sur scène et la banalisation des violences faites aux femmes.

Ce texte propose de faire le bilan de ces rassemblements et de revenir sur les réactions médiatiques et du public