Les « nécrotechnologies » grenobloises

Texte
  • Bureau d'études
  • 2006

À l'occasion des mobilisations contre l'inauguration du centre de recherches Minatec, les infographistes de l'organisation Bureau d'études publiaient en 2006 des plans et une chronologie de Grenoble détaillant les « nécrotechnologies » grenobloises : les industries les plus polluantes et les plus cancérigènes, les lieux de pouvoir, les laboratoires de recherche en bio et nanotechnologies, les centres nucléaires, etc.