La Maison

Structure

Maison de naissance

Parce qu’il y a des femmes que ça rassure d’accoucher à la maternité, et d’autres qui préfèrent un environnement plus intime… parce que bien des grossesses peuvent être suivies par des maïeuticien.ne.s ou sage-femmes (et non des gynécologues), les maisons de naissances commencent à faire leur apparition. Ce sont des lieux qui proposent le suivi des femmes enceintes dans un accompagnement global : les femmes (ou les couples) sont accompagnées par un binôme de maïeuticien.ne.s, qui assurent tout le suivi de la grossesse, l’accouchement et la suite...

La maison de naissance fait la proposition aux femmes d’accoucher « comme à la maison », dans un environnement tranquille et non médicalisé. Le lieu ressemble à un petit appartement, tout en garantissant la sécurité des mères et des bébés car la maison de naissance est accolée à la maternité de la clinique mutualiste, ce qui permet d’assurer les transfert à la maternité en cas de complications médicales. Pour pouvoir bénéficier d’un suivi de grossesse à la maison de naissance, il faut être en bonne santé, ne pas avoir d’antécédent particulier et être enceinte d’un seul enfant (pas de jumeaux). Il faut également avoir le projet d’accoucher de manière non médicalisée.

Concrètement,  le suivi des femmes est assuré par un binôme de maïeuticien.ne.s qui assurent à tour de rôle une semaine de consultation et une semaine d’astreinte pour les accouchements. Les femmes sont donc suivies pendant leur grossesse par des soignant·e·s qu’elles apprennent à connaître et qu’elles retrouvent le jour de l’accouchement. Après la naissance, un retour à domicile est prévu dans les 24h, et les maïeuticien.ne.s se rendent chez les mères tous les jours pendant la première semaine, ce qui remplace le suivi fait habituellement en maternité.

Si les progrès de la médecine ont permis depuis les années 1960 de faire baisser significativement les complications médicales liées à la grossesse et l’accouchement, cette (sur)médicalisation est de plus en plus remise en question par des femmes qui se sentent dépossédées de leur grossesse et de leur accouchement par le pouvoir médical qui a tendance à les normaliser et protocoliser. Sauf en cas de pathologie, la grossesse n’est pas une maladie. La maison de naissance propose de se réapproprier ces temps forts en accompagnant et soutenant les femmes, sans pour autant les prendre en charge comme si elles étaient malades. 

La maison de naissance  de Grenoble a ouvert en février 2017 dans le cadre d’une expérimentation sur 5 ans. Il y a actuellement 9 maisons de naissance en France.
Si vous êtes intéressé.e.s par un suivi à la maison de naissance, n’hésitez pas à les rencontrer rapidement dès le début de votre grossesse car la maison de naissance est très demandée et près de 40 % des demandes sont refusées faute de place. Le suivi en maison de naissance est entièrement pris en charge par la sécurité sociale sans dépassement d’honoraire. Seule une adhésion à l’association qui gère la maison de naissance est demandée.


S'y rendre

Coordonnées

https://www.lamaisongrenoble.com/

Afficher l'adresse postale

La Maison

8, rue du Docteur Calmette

38000 Grenoble