Roms et riverains

Livre
  • Aurélie Windels & Carine Fouteau & Éric Fassin & Serge Guichard
  • La fabrique, 2014-02-20

Pour éviter race, mot par trop malsonnant, on admet plutôt que la « question rom » est une affaire de culture. De fait, la culture rom, sorte d’errance sans but dans un paysage d’ordures, de boue et de rats, est difficilement compatible avec « la nôtre ». D’où leur vocation – à ne pas séjourner chez nous, à être expulsés vers leurs pays d’origine où ils trouveront plus facilement leurs marques.

Ce livre montre comment l’État français, empêché par ses propres lois de traiter les Roms, citoyens européens, comme il traite les sans papiers tunisiens ou maliens, délègue aux municipalités la tâche de démolir les camps et de chasser leurs habitants. Il montre comment, pour ce faire, maires et adjoints s’appuient sur un réel ou supposé « ras-le-bol » des riverains. Il montre aussi, circulant comme des fantômes, les enfants roms, par terre avec leur mère sur un carton rue du Temple ou cheminant dans la nuit sur le bord de la nationale pour gagner l’école d’une commune éloignée qui accepte de les recevoir.

En décembre 2015, Eric Fassin est venu parler de cette politique municipale de la race à Grenoble, en présence des élus grenoblois en charge des affaires sociales. Les politiques qu'il a dénoncé faisait fortement écho aux politiques mises en place dans l'expulsion du camp esmonin, et les militant·e·s grenoblois·e·s ne s'y sont pas trompé dans leur questions. Pour plus d'informations, vous pouvez réécouter l'émission 4 de Micro-Ondes portant notamment sur ce sujet.