<p><img src="//stats-web.gresille.org/p.php?idsite=7" style="border:0;" alt="" /></p>

La cyclique

Événement

Quand

Afficher toutes les dates
  • vendredi 06 décembre 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 01 novembre 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 04 octobre 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 07 juin 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 03 mai 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 05 avril 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 01 mars 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 01 février 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 04 janvier 2019, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 07 décembre 2018, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 02 novembre 2018, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 05 octobre 2018, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 03 janvier 2020, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 07 février 2020, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 06 mars 2020, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 03 avril 2020, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 01 mai 2020, de 16h00 à 20h00
  • vendredi 05 juin 2020, de 16h00 à 20h00

Pour y aller

Description

Une fois par mois, l’association du p’Tit véLo dAns La Tête organise une permanence en mixité choisie (sans hommes cisgenres*). Cette permanence a lieu tous les premiers vendredi du mois, de 16h à 20h dans l’atelier rue de Londre.

Qu’est-ce que c’est ?
Un espace d’auto-réparation entre femmes, trans, intergenres, ou personnes s’auto-identifiant différemment mais autrement qu’un homme cisgenre*. Pendant les permanences, on se dépoussière de nos stéréotypes genrés, on se remonte les manches et on met les mains dans le cambouis pour réparer nos biclous !

Pourquoi un espace en mixité choisie ?
Les hommes et les femmes ne sont pas égales face à la mécanique en général, et la mécanique vélo n’échappe pas à cette logique. Ainsi, même s’ils n’ont jamais fait de mécanique vélo en entrant dans l’atelier, les hommes savent beaucoup plus souvent que les femmes le nom des outils et comment les utiliser. Les femmes, à l’inverse, étant peu habituées à manier des outils, sont généralement plus craintives à venir dans un atelier. Bien sûr, il existe des exceptions à ces tendances générales, puisque certaines personnes combattent déjà ces stéréotypes !

Cette permanence n’a pas vocation à se substituer aux permanences mixtes, mais bien à donner confiance aux femmes et autres personnes pouvant subir des oppressions liées à leur identité de genre pour qu’elles se sentent ensuite à l’aise pour aller dans les espaces en mixité.

Pour les hommes cisgenres, rien ne change : les ateliers du ptit vélo ne sont jamais ouverts le vendredi après_midi !

Pourquoi cette permanence ?
Suite à des ateliers de réflexion sur les questions de genres avec l’association Virus 36, le p’Tit véLo expérimente des pistes d’actions afin de favoriser une plus grande mixité au sein de l’association. . Le P’tit Vélo n’est pas seul ! Il réfléchit avec d’autres ateliers en France du réseau national l’Heureux Cyclage. Plusieurs autres ateliers ont créé des permanences non-mixtes (Les heures Félines de Lyon, Paris, Rennes, Toulouse, Saint-Étienne).

Y a-t-il d’autres manières de lutter contre le sexisme mais en mixité hommes-femmes ?
Bien sûr ! Comme ces quelques affiches qui ont tapissées les murs de l’atelier
Si tu as une autre idée, propose !

* « Cis » vient du latin « du même côté », antonyme de « trans ». « Cisgenre » se réfère donc à une personne dont le genre est en adéquation avec le rôle social attendu (comportement, choix professionnels et personnels de vie, sexualité, etc. ) en fonction de son assignation de sexe à la naissance.