Contre la fermeture de la bourse du travail

Texte
  • Solidaires
  • 2017-02

Après la suppression de bibliothèques et la fermeture de maisons de habitants, la Mairie de Grenoble a pour nouvelle cible la Bourse du Travail et les syndicats. La mairie exige la suppression de 2 emplois de gardiens, la reprise des logements de fonction, la privatisation du service de nettoyage, la réduction des astreintes de gardiennage et la diminution des surfaces allouées aux syndicats départementaux (CGT, CFDT, FO, FSU,UNSA et CFTC).

L'Union syndicale Solidaires dénonce cette situation dans le tract joint.