Contre l'Aménagement Capitaliste (CAC) 38

Structure

Opposition au Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII)

Le collectif grenoblois Contre l'Aménagement Capitaliste est un collectif de lutte contre les Grands Projets Inutiles et Imposés autour de Grenoble et dans l'ensemble de la France (Center-Parc des Chambarans à Roybon, ligne Très-Haute-Tension dans les Hautes-Alpes, Aéroport de Notre Dame des Landes, Ligne grande vitesse Lyon-Turin...).

"L'expression « grands projets inutiles et imposés » (GPII) suppose une décision prise par le pouvoir politique en relation avec une technostructure, mais sans consultation démocratique des citoyens." [1] Il y aurait en France début 2016 une centaine de « grands projets inutiles et imposés » répertoriés par les associations nationales de protection de l'environnement [2].

Le Collectif s'est au départ monté contre le projet de création d'un Center-Parc dans la forêt des Chambarans, à 50km de Grenoble, près village de Roybon et en soutien à la ZAD Roybon (il s'appelait le collectif de soutien à la ZAD Roybon). Un Centerparc est un village destiné à l'accueil de vacanciers, constitué de bungalows et d'installations collectives (restaurants, piscine, et une bulle tropicale chauffée toute l'année à 37° pour y élever des plantes et animaux tropicaux), financé par la société Pierre et Vacances. En raison principalement des nombreuses destructions écologiques engendrées par la création de ce Center-Parc (notamment la destruction d'une vaste zone humide et d'un habitat écologique pour de nombreuses espèces), mais aussi du déni de démocratie lors de l'élaboration du projet, de nombreux collectifs locaux (l'association Pour les Chambaran SANS Center Parcs) et régionaux (Lapins et Ecureuils unis contre CenterParc, Collectif grenoblois de soutien à la Zad Roybon) se sont créés, à la fois pour lutter contre le CenterParc et à la fois pour soutenir la Zone à Défendre (ZAD) constituée contre ce projet.

Si le projet de CenterParc a connu un recul important en juillet 2015 avec l'annulation du décrêt préfectoral autorisant les travaux, le projet n'est pas pour autant abandonné aujourd'hui. Le Collectif grenoblois Contre l'Aménagement Capitaliste continue donc de lutter contre ce projet et de soutenir les autres luttes contre les "grands projets inutiles, nuisibles et imposés" en France, notamment contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Le collectif se réunit tous les mercredi à 20h au 38 rue d'alembert/lieu commun

 

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Grands_travaux_inutiles#Les_.C2.AB_grands_projets_inutiles_.28et_impos.C3.A9s.29_.C2.BB_des_ann.C3.A9es_2010

[2] http://rue89.nouvelobs.com/2013/07/01/carte-100-grands-projets-juges-inutiles-imposes-243786

Coordonnées

http://padlet.com/GREZADPAD/nw9dl26kz2i0

S'y rendre