Un·e proche traverse une crise de souffrance psychique, je ne sais pas comment l'aider

Info pratique

Pour les personnes confrontées à des crises psychiques, elles-mêmes ou dans leur entourage, nous vous recommandons la brochure Et si on parlait (un peu) de la souffrance psychique ?, qui livre quelques pistes de réflexion et d'action.

Dans un premier temps, si la situation ne vous semble pas trop urgente, vous pouvez prendre contact avec un·e psychiatre en libéral ou prendre contact avec le Centre médico-psychologique le plus près de chez vous. Les CMP sont des antennes de l’hôpital psychiatrique répartis sur tout le territoire. Ce sont des lieux d’accueil et de soins, ils peuvent ensuite réorienter en fonction des besoins et attentes de la personne. L'accueil y est gratuit et confidentiel. Vous trouverez les coordonnés des différents CMP de l’agglomération auprès du Centre hospitalier Alpes Isère

Le Centre Hospitalier Alpes Isères, centre de soin mental, propose plusieurs structures spécifiques en fonction des situations des personnes.

Pour les personnes en grande précarité ou sans droits ouverts, la Pass psy accompagne les personnes avec des problèmes de santé mentale. Elle s’assure de mettre en route l’accès rapide aux droits sociaux, aux soins psychiatriques et somatiques et leur coordination.

Le PARI propose des suivis psychanalitiques gratuit.

Pour les étudiant.e.s, un service de suivi psy spécifique leur est proposé, le SMPU, sur le site du Centre Ambulatoire de Santé Mentale de Saint-Martin d'Hères.

 

En cas de crise urgente, vous pouvez vous rendre directement aux urgences du CHU ou prendre contact avec le Centre hospitalier Alpes Isère.

À Grenoble, l'Antenne Adolécent est spécialisée dans l'accueil et le soin des adolescent·e·s en souffrance.

L'association Caméléon propose des suivis individuels et de groupes pour des personnes ayant un parcours d'exil. Il est nécéssaire d'être en lien avec une association partenaire pour pouvoir bénéficier de ces suivis.

De façon générale, le réseau des centres de santé de Grenoble publie sur leur site un annuaire de tous les lieux ressources autours de la santée mentale sur l'agglomération.

Si vous recherchez des alternatives aux hôpitaux psychiatriques "classiques", il en existe, à notre connaissance, assez peu de ressources dans l'agglomération grenobloise. Vous pouvez néanmoins vous rapprocher du réseau des ententeurs de voix qui se réunissent régulièrement. Ailleurs en France, vous pouvez cependant contacter les cliniques la Borde (Loir-et-Cher) et la Chavannerie (près de Lyon), ou les structures et lieux de vie mis en place par l'association Les invités au festin et le Centre intervalle-CAP de Belleville.