J'aimerais lutter contre la publicité

Info pratique

C'est une réalité difficilement discutable aujourd'hui, la publicité s'invite partout et de plus en plus dans notre quotidien. On estime aujourd'hui que chaque personne reçoit/subit chaque jour entre 500 et 3000 messages publicitaires visant à lui faire acheter un bien ou un service, et entre 300 et 500 milliards de dollars étasuniens sont dépensés pour la publicité dans le monde, soit le deuxième budget mondial après la défense/l'armement [1]. Ses formes évoluent perpétuellement de manière à prendre une place croissante et incontournable dans nos vies : réseaux sociaux, tables de café, habillage de tramways, impression sur les trottoirs pour cibler les passants penchés sur leurs téléphones...

Aujourd'hui, de nombreuses personnes dénoncent la publicité, notamment pour les raisons suivantes :

  • La publicité est sournoise, ses messages sont partout et contribuent à façonner nos esprits sans que l'on s'en apperçoive. Ses messages ne contribuent pas à améliorer notre esprit critique, puisqu'ils ne donnent pas d'explication, ne citent pas leurs sources, et ne situent pas leur point de vue alors même que leur subjectivité est évidente. En finançant en partie les médias, la publicité augmente leur allégeance aux grands groupes et diminue leur indépendance et leur objectivité

  • La publicité propage des idéologies néfastes : sexisme (discrimination liée au sexe), ethnocentrisme (survalorisation du groupe ethnique auquel on appartient, ou à qui on s'adresse), culte de l’apparence, du« tout, tout de suite », compétition, matérialisme (tendance à ne percevoir et juger les individus qu'à travers ce qu'ils possèdent, et non ce qu'ils sont ou font), conformisme, violence, maigreur et jeunisme (discrimination liée à l'âge survalorisant les jeunes).

  • La publicité est un vecteur de normalisation de la pensée et des comportements, elle invite les individus à se rapprocher d'un prétendu idéal vendu par celle-ci. Elle crée alors une frustration pour ceux qui ne pourront se payer ou ne pourront atteindre cet idéal malgré leur capital économique.

  • Aujourd'hui, grâce à un ciblage de plus en plus précis, la publicité se nourrit désormais de nos données personnelles pour accroître son talent manipulatoire. Elle participe donc à un fichage généralisé potentiellement néfaste pour nos libertés individuelles, et utilisable par nos gouvernements.

  • La publicité est un outil au service du capitalisme, qui ne sanctionne et ne valorise que l'argent : une grosse entreprise peut facilement se doter d’une image positive et vendeuse même si elle a des mauvais produits à vendre et un comportement irresponsable. Elle construit un système de prétendue compétition où ce n’est pas vraiment le meilleur qui gagne mais le plus riche. A coups de millions, les groupes de pressions ou lobbies font leur propagande quels que soient les risques sur l’environnement et les répercussions sur la santé physique et mentale (nucléaire, automobile, alcool, tabac …).

Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous recommandons la vidéo réalisée par les animateurs·trices du blog Hacking Social.

A Grenoble, contrairement à ce qui a été affirmé dans la plupart des médias nationaux, la publicité n'a pas complètement disparu de l'espace public, même si sa place a fortement diminué : des panneaux publicitaires sont encore en place sur les espaces privés (en nombre limité) et sur le mobilier du SMTC (arrêts de tram et de bus) dont le contrat avec la société Decaux arrivera à échéance en 2019 [2]. Par ailleurs, les publicités restent très présentes dans les autres communes de l'agglomération.

A titre individuel, il est possible de vous prémunir contre l'agression publicitaire :

  • Avoir un bloqueur de publicité sur internet tel µblock, ou adblock

  • Utiliser une adresse mail jetable sur tous les sites où il est nécessaire de la renseigner (achats en ligne notamment) telle www.yopmail.com

  • Eviter les cookies et centralisateurs de liens qui visent à tracer vos comportements sur internet et cibler la publicité qui vous sera adressée, en paramétrant votre navigateur ou utilisant des applications dédiées : https://addons.mozilla.org/firefox/addon/decentraleyes/ou https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/neat-url/

  • Coller un autocollant StopPub sur votre boite aux lettres

  • Vous inscrire sur la liste noire du démarchage téléphonique gérée par le gouvernement Bloctel qui interdira aux démarcheurs de vous contacter à ce numéro.

Vous pouvez également lutter contre la publicité dans l'espace public, par des actions concrètes :

  • Eteindre les télévisions dans les vitrines en utilisant une télécommande universelle qui permet d'éteindre tous les modèles de télévision, telle la TV be gone

  • Rejoindre l'un des groupes qui éteignent les éclairages publicitaires, comme le Clan du néon, existent, qui luttent contre le gaspillage d'énergie et la pollution visuelle et lumineuse que représentent ces enseignes.

  • Réaliser des actions directes sur les panneaux publicitaires, telles le barbouillage, le détournement ou la destruction.

  • Rejoindre desgroupes de lobbying politiques luttant contre la publicité. Vous pouvez rejoindre l'association Paysages de France, basée à Grenoble. Cette association réalise des actions médiatiques et juridiques pour le démontage des publicités illégales portant atteinte aux paysages. Vous pouvez aussi rejoindre le groupe grenoblois de Réaction à l'Agression Publicitaire qui lutte contre la publicité sous toutes ses formes, réalise des informations sur les effets de la publicité et les manières de s'en débarrasser.

 

[1] https://antipub.org/asso/manifeste-contre-le-systeme-publicitaire/

[2] http://www.grenoble.fr/115-grenoble-libere-l-espace-public-et-developpe-les-expressions-citoyennes.htm