J'aimerais en savoir plus sur le féminisme à Grenoble

Info pratique

Le féminisme est un mouvement qui vise à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, à mettre au jour les inégalités entre ces deux moitiés de la population et à favoriser l’exercice des droits ainsi que l’émancipation et l’autonomie des femmes, dans la sphère privée et dans la société au sens large. Contrairement à ce que prétendent bon nombre de ses détracteurs, le féminisme ne vise pas à asseoir une domination des femmes sur les hommes, ni n’émane de femmes qui haïssent les hommes. Ces propos rétrogrades ont fini par décourager bon nombre de personnes de se dire féministes.

Grenoble a une longue histoire féministe, la ville est riche de mouvements anciens et actifs, c’est ici qu’a été créé le premier centre ouvert du planning familial. Ces groupes militants, et notamment des médecins qui pratiquaient des avortements clandestins dans des conditions sûres, ont contribué à la diffusion de moyens de contraception (invention de la crème spermicide Alpagel par un chimiste militant, M. Comérot) et à légalisation de l’avortement en 1974. Pour en savoir plus sur cette histoire mouvementée, nous vous recommandons le documentaire Le Planning familial, toute une histoire,en accès libre sur le site des bibliothèques de Grenoble, ainsi que le livre Avorter.

Il existe un certain nombre d’associations et de collectifs féministes à Grenoble, de sensibilité différentes : Osez le féminisme 38, le Planning familial de l'Isère, l'antenne locale de Femmes égalité (comité égalité Rhône-Alpes), La Maison des femmes, ainsi que des collectifs plus informels.

Il existe également plusieurs bibliothèques où vous pourrez trouver de quoi répondre à vos questions sur ce sujet : La bibliothèque féministe, hébergée par la BAF, la bibliothèque Antigone et le centre de documentation du Planning familial de l’Isère.

Plusieurs associations visent à sensibiliser les jeunes aux questions de l’égalité entre les hommes et les femmes : l’association Virus 36 propose des ateliers en milieu scolaire, la compagnie de théâtre Les Fées rosses propose non seulement des représentations théâtrales mais également des animations sur le sexisme et les violences conjugales, à destination des jeunes et des moins jeunes.

Par ailleurs, il existe des émissions de radio créées localement pour parler de ce sujet, qu’il s’agisse de la question du corps et de la sexualité avec CAS Libres, ou de sujets d’actualité et de débats, avec DégenréE, que vous pouvez écouter sur radio Kaléidoscope (97 FM). Vous trouverez les archives de ces émissions sur Internet à l’adresse : http://www.radiorageuses.net/

Le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles informe et accompagne les femmes et les jeunes filles dans leurs questionnements autour de l’accès aux droits, de la santé, de la lutte contre les violences sexistes, mais aussi de la parentalité, de la formation professionnelle ou de la création d’entreprise.

Il existe également des associations qui visent à aider les femmes dans des domaines où elles connaissent des difficultés particulières :

  • les violences sexistes, qu’elles soient conjugales ou non : Solidarité Femmes, Milena, l’Association de santé solidaire et de prévention des aggressions (ASSPA), le Planning familial de l'Isère ;
  • les questions de logement (Groupe Femmes Défends-Toit) ;
  • la vie sexuelle et affective (le Planning familial de l'Isère) ;
  • l'égalité des droits (Osez le féminisme 38).

La Maison des femmes est un lieu d'accueil et d'échanges entre femmes. Cet espace ouvre ses portes à toutes les femmes, tous les vendredis après-midi pour se rencontrer, boire un thé ou un café, se donner des nouvelles, mettre en commun les difficultés de la vie. C’est aussi un lieu pour s’informer de ses droits, demander de l’aide dans ses projets et aiguiser ses désirs de changer les choses ensemble.