Ciné-repas-concert : Hommage aux femmes battantes

Événement Modifier

Quand

  • samedi 01 avril 2023, à 18h00

Pour y aller

Description

Dans le cadre du Mois Décolonial de Grenoble, hommage aux femmes qui se battent aux foyers, au travail, aux champs, dans la culture, en uniformes, dans les hôpitaux, partout…

Au programme : Discussions, projection du court documentaire de Clara BOFFY, concert / jam féminin, restauration.

Intervenantes :

- Annick BOUSBA : Directrice Socio-Culturelle

- Carole, “K’a” : Depuis plus de 10 ans elle accompagne le groupe K’alam à Grenoble, et fait depuis peu des prestations solos. Simplicité et présence, voix et guitare, piano, kora, tempura…

- Léa DESSENNE : Musicienne, compositrice, chanteuse. Elle s’inspire tant des musiques traditionnelles que des musiques actuelles. Léa se promène entre hip-hop et accordéon, entre la rage et la joie. Elle fonde la Cie Mégaptère en 2019, qui propose des concerts pour adultes et pour enfants, dans lesquels elle évoque les migrations, l’exil, en mélangeant humour et gravité. La Cie développe aussi la Radio Grain de Folie, qui donne la parole à des personnes ayant des fragilités psychiques – occasion pour s’interroger sur nos folies, tant collectives qu’intimes et pour inventer d’autres récits sur la normalité. Elle travaille en étroite collaboration avec Norbert Pignol.

- Maïlys CHICOLA : Chanteuse, interprète, guitariste avec des influences soul et reggae, funk, rock variable. Émouvante de par son écriture, à la fois simple et surréaliste, chargée de symboles. Avec Maïlys, vivez un instant de suspension !

- Clara BOFFY : Voix. Canadienne, Espagnole et Française, Clara ramène un brin de mélodie des terres qu’elle sillonne. Elle vous fera voyager avec la douceur de sa voix et par la force de ses émotions.

- Niankatan : Chant, danse, d’origine sénégalaise, Niankatan milite pour l’égalité des femmes en Afrique.

À 18h

Salle Noire
19 Rue des Arts et Métiers
38000 Grenoble

Plus d'infos ici

* * *

Voici la présentation officielle du Mois Décolonial de Grenoble :

"Printemps arabes, Black Lives Matter, Me Too, affaire Adama Traoré, manifestations pour l’environnement, la dernière décennie est secouée par une furieuse et réjouissante envie d’en finir avec le mépris. Partout dans le monde, les peuples expriment leur désir d’émancipation, de liberté, de renouveau. Partout, cette énergie stimulante et cette dynamique salutaire sont confrontées aux postures défensives d’une minorité bien assise, arc-boutée sur ses privilèges hérités d’un autre âge.

C’est dans ce contexte que nous souhaitons proposer des espaces d’expression pour celles et ceux qui proposent une lecture différente, interrogent notre manière de faire société et luttent contre les assignations.

Au travers d’un geste artistique et une parole intellectuelle, scientifique, universitaire et citoyenne, nous porterons un regard sur un monde bouleversé par les revendications de véritables changements de paradigmes. Nous valorisons celles et ceux qui portent une parole innovante, politique, contemporaine et pertinente dans le domaine des luttes contre toutes les formes de dominations qui produisent rejets, destructions et discriminations. Domination de l’homme sur l’homme, de l’homme sur la femme, de l’Homme sur l’animal et la nature.

Pour cette troisième édition de cet évènement, nous continuerons à déconstruire l’imaginaire colonial. Cet héritage du passé qui constitue le socle d’un racisme et d’une violence encore trop prégnante dans notre société. Pour en finir avec cet héritage et construire un nouveau modèle de société plus juste, il convient de faire face à ce sujet et de nous interroger sans équivoque.

Initié par Contre Courant (association étudiante de Sciences Politiques), Mix’Arts (association culturelle et d’éducation populaire), PEPS (mouvement politique et d’éducation populaire d’écologie sociale et populaire) et Survie (association de lutte contre la françafrique), le Mois Décolonial rassemble aujourd’hui près d’une trentaine de partenaires.

Cette année, c’est près de 40 événements, à prix libre, dédiés à déconstruire l’imaginaire colonial, à Grenoble et dans l’agglomération : spectacles, débats, ateliers, conférences, concerts… on en trouve pour tous les goûts !"

Mis à jour : le 2 mars 2023 20:43