<p><img src="//stats-web.gresille.org/p.php?idsite=7" style="border:0;" alt="" /></p>

Cher.e.s inconnu.e.s de "Grenoble le changement"

Brève

Il y a quelques mois, nous avons appris que Grenoble le Changement, vitrine politique d’Alain Carignon, avait écrit un article à propos du Tamis. Pour couper court aux amalgames et déformations qu’ils profèrent, nous avons souhaité leur répondre afin de rétablir certaines vérités.

Cher. e. s fans de Grenoble le changement,

Dans votre article vous déformez à loisir le projet du Tamis pour apporter de l’eau fraîche à votre moulin de politique-politicienne-politicarde. Et comme la vérité semble vous tenir très à coeur nous nous nous sommes permis ces quelques rectifications et vous souhaitons à l’avenir de produire de vrais articles fondés sur des sources fiables et des informations vérifiées. Dans tous les cas MERCI POUR LA COM !

Vous remarquerez justement que nous avons pris notre temps pour vous répondre. Deux raisons principales. La première au risque de vous décevoir est que nous sommes une équipe bénévole indépendante de tout parti politique qui donne gratuitement de son temps pour faire vivre le-tamis.info. Deuxièmement les décisions dans notre collectif se prennent au consensus et nous avons donc pris le temps d’être toutes et tous d’accord quant à cette réponse, c’est le temps long de l’autogestion et certainement pas une quelconque stratégie marketing (la précision nous semble importante ici à la vue de votre grande imagination) !

Pour commencer, nous sommes preneuses et preneurs de nouvelles infos sur Piolle et son équipe si vous en avez. Car c’est un but de notre projet, que le site puisse être alimenté de manière participative. Vous pouvez nous transmettre ces infos à cette adresse : contact@le-tamis.info. Cela dit ne vous réjouissez pas trop tôt, le contenu du site est modéré par toute l’équipe.

Et quitte à user et abuser de la répétition, nous re-précisons que le contenu est en grande partie le travail des bénévoles qui l’animent sur leur temps libre, nous n’avons donc pas la prétention de pouvoir générer du contenu sur tout ce qu’il se passe à Grenoble et dans l’agglo. Nous défendons par ailleurs la pluralité des sources et des médias autonomes.

Quant au contenu déjà existant cela nous étonne à moitié que vous le qualifiez de « gentillet » ; sans doute n’avons nous pas les mêmes préoccupations dans la vie, ni le même quotidien. S’engager dans des activités collectives et/ou familiales, soutenir des camarades inculpé. e. s ou en lutte, chercher des trucs et astuces pour que la vie coûte moins chère, avoir accès à des activités même quand on n’a pas ou peu d’argent, ou s’informer par d’autres canaux que les médias mainstream pour aiguiser son sens critique, tout cela fait partie du quotidien de beaucoup de personnes et ne relève en rien de notre prétendue dévotion. Les infos pratiques présentent sur notre site sont directement connectées à notre vie et à celle de plein de personnes. Alors vous nous qualifiez de gentillets pleins de bonnes intentions nous vous qualifions de condescendant. e. s.

Sachez que la mairie n’est pas notre amie, loin s’en faut. Nous sommes d’ailleurs exaspéré. e. s par les moyens et l’énergie mis en œuvre par cette mairie « rouge et verte » de Grenoble pour faire de la récupération, brouiller et embrouiller les luttes.

Il nous paraît important de clarifier une dernière chose sur nos moyens financiers. Jusqu’à présent, nous nous sommes toujours auto-financés. Une bonne vieille méthode de l’extrême gauche allez vous dire ! De plus, nous ne touchons pas de subventions.

Alors oui notre site est beau, réfléchi et ergonomique mais ça rien avoir avec Piolle et ses amis. Qu’en dit votre religion des faits ?

Pour finir nous vous souhaitons une bonne continuation dans votre travail de fond pour gagner les prochaines élections municipales. Deux belles années ou vous aurez tout le loisir de vous adonner à votre jeu de Monopoly politique. Have fun !

L’équipe du Tamis vous embrasse !